Chabane's Records

Chabane's Records label libre
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 les chros d'underneath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ced_Odanë



Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: les chros d'underneath   Jeu 4 Sep - 17:30

voilà, je vais récapituler, ce que j'ai
Revenir en haut Aller en bas
Ced_Odanë



Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: les chros d'underneath   Dim 7 Sep - 9:40

Scène Metal Francophone (Kevin)
22/07/2007

http://scene-metal.xooit.fr/t489-Chronique-Odane-Underneath-2008.htm

Groupe lyonnais créé fin 2006,Odanë sort début février 2008 sa première démo intitulée "Underneath".
Ce premier cd comprend trois titres du groupes et la reprise du titre "gothic" de paradise lost.
La musique interprétée ici se veut être un mélange de metal et de diverses mélodies d'ambiance apaisante et incitant à l'ouverture de l'esprit afin de voyager dans un monde utopique où fées,lutins,hommes et autres créatures de conte vivent en harmonie.
Le groupe fait preuve d'un talent de composition avec des titres relativement long et tranquille mais qui ne lassent point l'auditeur qui se laisse plonger dans cette suite de sonorités électriques mais aussi et surtout acoustiques où vogue la douce voix de Stéphanie.
Dés le premier titre "Blinding" le ton est donné mais malheureusement un défaut fait d'ores et déjà son apparition. C'est embêtant car j'aime le travail de composition mais il y a un soucis au niveau de l'enregistrement,la qualité du mixage est inégale et quand tous les instruments sont ensemble cela fait un peu brouillon car tous les sons se mélangent sans qu'aucun ne se démarque des autres.
Le deuxième morceau "Comptine du tombeau" est super et représente une réelle invitation à la magie et à la douce rêverie. Pareil pour le troisième morceau bien que dans un registre plus tragique,on est encore invité à voyager dans un autre univers. Sur ce titres apparaissent des vocaux death et là encore je trouve que le mixage est perfectible car le passage de la tranquillité à la férocité et au déchirement que produit le chant death est réellement brutal. On peut me rétorquer que ça favorise le contraste entre la beauté et la violence mais je pense qu'introduire cet élément musical de façon plus subtile collerait mieux au style du groupe.
Pour la reprise de Paradise lost qui fait office de quatrième titre son utilité n'est que moyenne,le groupe a sut imprégner le titre de leur personnalité mais sans le rendre pleinement envoûtant comme c'est fait avec leurs propres compositions.
Un résultat mitigé mais loin d'être mauvais! Bien au contraire je pense même que ce groupe est à suivre et que le talent de composition de ses membres ne peut que s'améliorer avec une expérience plus forte.
Revenir en haut Aller en bas
Ced_Odanë



Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: les chros d'underneath   Dim 7 Sep - 10:08

Land Of Pagan (Emy)
05/10

site perdu, chronique avec
Revenir en haut Aller en bas
Ced_Odanë



Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: les chros d'underneath   Dim 7 Sep - 10:10

Musical Jam (Mitch)
05/05/2008

http://jeanfrancois.aragon.free.fr/musicaljam/visiteur/chroniques_cd/chronique_cd.php?CD=103

Odanë est un sextet lyonnais qui, pour sa première démo, se donne les moyens de ses ambitions : batterie, basse, deux guitares, un clavier, un violon alto, voilà autant de mots à sa disposition pour développer un riche vocabulaire !
Et le groupe ne s’en prive pas, alternant, au fil de longues compos, les ambiances acoustiques et métalliques, les plages de douce mélodie et celles de plus grande intensité.

Après une longue introduction acoustique, soyeuse, forestière et presque médiévale, la voix pure et elfique de Stéphanie s’élève sur « Blinding », avant que les instruments n’entremêlent des thèmes entêtants, avec une richesse sonore bienvenue et une basse étonnamment présente dans un groupe aussi fourni.

Dans « La Comptine Du Tombeau », la musique se montre libre et non formatée, entre un piano moteur, les délicats arpèges d’alto de Vasco, et des sons bruitistes en arrière-plan : à nouveau survolée par la voix parfois presque lyrique de Stéphanie, cette ballade glauque me semble la plus aboutie de cette démo !

« Holy Insanity » voit, ensuite, Odanë, nous délivrer sa face la plus « dark », avec des riffs plus métalliques et des voix extrêmes ; celles-ci, black et death, manquent encore un peu de « poil aux pattes », mais gageons que cela va pousser avec le temps et les concerts !

Cette démo quatre titres se conclut avec une relecture assez personnelle du « Gothic » de Paradise Lost, toujours marquée par les échanges de voix et un violon insolent.

En moins d’une demi-heure, Odanë nous emmène dans un voyage très illustré, et fortement évocateur en images cinématographiques. L’artwork champêtre et très soigné participe à l’introduction dans ce monde particulier.
Le groupe fourmille d’idées et de moyens de les exprimer, à lui de transformer l’essai en les domestiquant et en conservant leur substantifique moëlle.


Dernière édition par Ced_Odanë le Dim 7 Sep - 10:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ced_Odanë



Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: les chros d'underneath   Dim 7 Sep - 10:14

Imm3moria (Kalissa)
12/07/2008
75/100

http://www.imm3moria.org/v4/index.php?option=com_simple_review&review=817&Itemid=28

Quand je reçois des skeuds, j’aime bien découvrir quels sont ces CD, cette première approche entre moi et la bête. Cette fois ci tout ne s’est pas passé comme prévu, c’est ma maman qui s’est penchée la première sur cette démo et je l’ai entendue s’exclamée, lançant de bonnes appréciations sur la cover, ce qui est plutôt rare.
S’il suffisait à ma mère d’appréciait le visuel, cette démo recevrait toute mon attention. C’est ainsi que mes interrogations sur le rendu d’ Underneath démarrèrent.
Il est vrai que la cover est aussi belle que simple. J’aime bien ce rendu sur fond beige avec de très légères nuances jaunâtres. Un enchevêtrement de feuilles, belles lames de piques qui forment son pourtour. Nom de l’album se distingue de ces branchages, apposée naturellement.

Comme je l’ai fais entrevoir précédemment ODANE est un groupe d’origine lyonnaise crée fin 2006. En février 2008, sort leur première demo : Underneath, signé chez Chabane Records pour une durée d’un peu moins de 30 minutes, ce qui reste tout à fait honorable pour un 4 titres. Pas moins de six musiciens dont cinq qui chantent, une voix féminine contre quatre masculines.

Le premier morceau Blinding s’ouvre par une intro relativement douce suivit par une partie instrumentale plus survoltée qui s’étend sur près de 3 minutes. Le couple violons/batteries/guitares est un véritable régal. Une grande place est accordée aux mélodies au détriment des lignes de chant de la vocaliste qui semble relégué au second plan. Le final est simplement majestueux.

La Comptine du Tombeau, l’on est plongé dans une sensation oppressante. Les parties aux claviers nombreuses tempèreront avec cette atmosphère. Le genre de morceaux qui aurait sa place dans une BO de films d’horreurs.

Holy Insanity regroupe à lui tout seul toute la diversité dont regorge le groupe, un pôle pluriethnique du metal, sûrement le morceau le plus abouti. Etourdissant à souhait. Sur la première minute, cette voix death m’évoque un petit quelque chose d’In Memorium pour ce mélange de murmure pris d’assaut par du death. Je ne suis pas une fan du chant death ce qui eut explique ma lacune en matière de référence. Couplé avec une voix claire comme c’est le cas ici, j’adore. Comme quoi il suffit de peu pour faire pencher la balance. La place réservée aux mélodies est décidément l’une des marques de fabrique d’ODANE.

Le dernier titre n’est pas moins qu’une reprise de Paradise Lost, Gothic. Pari audacieux pour ces lyonnais qui ont réussit à adapter ce morceau avec brio.

Pas à pas et presque main dans la main, l’on plonge dans l’univers troublant d’ODANE. Troublant car après avoir écouté une bonne dizaine de fois, je ne saurais cerner avec précision le registre du groupe. Il y a plusieurs zones d’ombres, des incertitudes plutôt tenaces... Trop restrictif pour être enfermé dans du mélodique, bien trop généraliste pour agrémenter le groupe d’une quelconque sauce de death, dark, ou encore gothique. En attendant d’étayer une analyse plus concise avec un album qui espérons le arrivera rapidement…

Underneath est particulièrement Odanesque…. A découvrir
Revenir en haut Aller en bas
Ced_Odanë



Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: les chros d'underneath   Dim 7 Sep - 10:18

Metalheadrock (Thybault)
19/08/2008
19/20

http://www.metalheadrock.com/kijker.asp?id=2008819699628

Il y a un an, la démo d'Odanë "Underneath" sortait! Revenons donc à cette époque le temps d'un voyage musical!

Le premier titre "Blinding" démarre par de la guitare accoustique portée par le vent... Puis, les claviers arrivent et l'alto... La mélodie s'empare alors de nous et l'on comprend que l'on ne sortira pas indemne de ce voyage! La guitare électrique apparait ainsi que le chant de Stéphanie enchanteur... La basse et la batterie forment un excellent duo! Mais en plus de s'entendre à merveille avec la batterie, la basse accompagne la mélodie avec une facilité déroutante! On peut cependant regretter que le chant et la guitare électrique soient mis un peu trop en retrait par rapport au reste de la musique ce qui est fort dommage! Le voyage débute bien avec un morceau qui nous emmène dans des landes inexplorées o la nature exerce son droit de vie! Un morceau envoutant, enchanteur qui fait penser (au niveau de la musique) à Opeth... La force de ce groupe réside notamment à posseder un Alto en ses rangs et là où le groupe aurait pu se planter, il n'en sort que plus fort! On peut affirmer que le groupe privilégie les ambiances et les sentiments et c'est tout en son honneur! Les musiciens sont tous excellents!

"Comptine Du Tombeau" nous envahit les oreilles d'un air au piano assez malsain... La voix de Stéphanie est stupéfiante, pouvant aller dans les aigues comme dans les notes basses. Cette chanson installe une atmosphère unique et malsaine où les ténèbres règnent... On peut dire que ce morceau porte à la perfection son titre! Un voyage dans un pays où reigne la féérie mais tout n'est définitivement pas rose! Pleins de sons bizares nous envahissent les oreilles et le coeur! Encore une fois enchanteur!

Un morceau qui démarre par pleins de carillons... Une basse, un clavier, une voix masculine malsaine... Puis cette même voix en duo avec Stéphanie! Il s'agit bien sur de "Holy Insanity" qui est le morceau le plus violent et sans aucun doute celui que je préfère! On a quitté le gothique atmosphérique pour se plonger dans un espèce de Black/Death Metal mélodique... Une nouvelle fois, une nouvelle ambiance se crée... Non, définitivement, ce groupe est excellent! Chaque musicien apporte sa patte à l'ouvrage et ce n'en ait que meilleur! Stéphanie chante excellement bien, Vasco et son alto mettent une ambiance unique en compagnie du claviériste Elie. Et que dire de Pierre à la guitare si ce n'est qu 'il est tout bonnement un grand musicien! Quant à Cédric le bassiste et Florent le batteur ils insèrent un rythme ainsi qu'une mélodie qui rend les morceaux tout simplements énormes!

Parlons maintenant de "Gothic" la reprise de Paradise Lost. Ils n'en font pas une copie conforme et pour tout vous avouer, je préfère la version de Odanë même si le son sonne moins violent que la version orignale! Bref, rien à dire sur ce titre, si ce n'est que c'était un pari risqué et qu'ils l'ont remportés à 100%

Pour conclure:

Procurez-vous cet album dans les plus brefs délais! Il est en téléchargement libre sur le myspace du groupe: www.myspace.com/odanemetal . Le seul point faible réside sur la qualité de la production qui met un peu trop la gratte et le chant (féminin) en retrait: ils mériteraient d'être mis un peu plus en avant! Mis à part ça, le groupe joue un espèce de Black/Death/Gothic/Doom Atmosphérique Mélodique ^^. Non, arrêtons d'essayer d'enterrer chaques groupes dans des sous-genres de sous-genres et apprécions la musique à sa juste valeur!

Allez els amis, à quand un album maintenant? Histoire de nous bouleverser encore une fois?

Sur ce: Merci Odanë!

Ma note: 19/20


PS: L'artwork (parOmega Creations) est magnifique!
Revenir en haut Aller en bas
Ced_Odanë



Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: les chros d'underneath   Lun 8 Fév - 18:36

Magic Fire Music (Tomtom)
06/02/2010
17/20

http://www.magicfiremusic.net/chronique.php?id=2962

Le groupe Lyonnais Odanë s'est formé fin 2006, et comporte 6 membres : Nott ( Chant / Guitare / Clavier secondaire ), Pierre ( Guitare / Chant secondaire ), Elie ( Claviers / Pianos / Grunts ), Vasco ( Alto / Screams ), Cédric ( Basse / Chant secondaire ) et Florent ( Batterie ). Comme vous pouvez le constater, les possibilités musicales son très variées avec un line up aussi divers, et Odanë va exploiter se côté jusqu'au bout. C'est en février 2008 que la démo Underneath est sortie. Une démo de 4 titres avec une ambiance vraiment particulière.

Le premier titre est « Blinding », ou comment cette intro guitare/ clavier douce et qui nous fait voyager dans un ciel bleu au dessus des nuages loin de cette vie terre à terre. Puis tout se met en place, réglé comme du papier à lettre. La voix de la chanteuse est superbe mais dommage que l'on ne l'entende pas plus. Puis le groupe nous offre un joli pont musical, nous rentrons de plus en plus dans l'univers étrange d'Odanë, entre bourrin et mélodique mais toujours harmonieux. C'est après 9 minutes que le premier morceau s'achève. Le deuxième morceau se nomme « Comptine du tombeau », nous plongeons dans un sombre univers, on s'imagine bien dans un cimetière pour le coup, ou alors dans un château hanté rempli de zombies, de fantômes, d'araignées géantes et tout autre sorte de monstre. La musique au piano est vraiment belle et les passages avec l'alto se pose à merveille. L'étrange est palpable. Le troisième morceau « Holy Insanity » est tout aussi étrange, la voix masculine est bien lourde et les grunts sont plus présents que sur les autres pistes, et le côté bourrin est plus mis en avant. Les guitares se donnent à fond sur ce morceau, nous avons vraiment envie de jumper. Le dernier morceau « Gothic », nous emmène effectivement dans un univers encore plus sombre. Le son est plus lourd aussi et les morceaux de piano se fondent bien dessus.

Odanë est groupe prometteur et original, ils ont su créer leur propre univers avec leur différents atouts.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les chros d'underneath   

Revenir en haut Aller en bas
 
les chros d'underneath
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chabane's Records :: Forum de Chabane's Records :: Les groupes de Chabane's Records :: Odanë-
Sauter vers: