Chabane's Records

Chabane's Records label libre
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 chronique de : The blood - Dir despairs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dj wael



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 06/07/2008

MessageSujet: chronique de : The blood - Dir despairs   Mar 22 Juil - 21:18

voilà le lien vers la chronique de l'EP "the blood" du groupe dir despairs

http://dark-interviews.blogspot.com/2008/07/chronique-dir-despairs-blood.html
Revenir en haut Aller en bas
dale crover

avatar

Nombre de messages : 4282
Age : 32
Localisation : Peyrelevade
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: chronique de : The blood - Dir despairs   Mar 16 Sep - 17:32

Voila une autre chronique de EP de Dir Despairs, faite par Kevin du forum Scéne métal:

1.No longer
2.When my eyes shut
3.Let the tears of god
4.We see this paradise


Dir despairs,groupe français créé en 2005 et ayant déjà plusieurs démos et albums à son actif sort en 2008 un Ep 4 titres nommé "The blood" via le label Chabane's records.
Les quatre morceaux de cet ep présentent un metal indus aux sonorités assez old school avec des riffs entraînants et percutant dès le premier morceau "No longer".
Mais le plus interpellant réside dans le chant désincarné que l'on retrouve sur chaque compo,donnant un effet macabre et donnant même l'impression de sortir de profondeurs inconnues sur "Let the tears of god",un morceau bien sombre.
Le second morceau "When my eyes shut" peut un peu faire penser à du Marilyn Manson au niveau des guitares mais le rendu final est ici bien plus froid et glauque.
Quand au dernier morceau "We see this paradise" il est le plus représentatif d'un aspect de cet démo que je n'ai pas encore évoqué l'ambiant. En effet plus que du metal indus Dir despairs est également à affilié aux musiques ambiantes tant cette démo fait preuve d'ambiances froides et morbides.
Ce quatre titre se termine donc par son morceau le plus long,plus long certes mais comme fonctionnant en deux parties puisqu'il commence par une ambiance sereine où le chant est parlé avant de reprendre un rythme plus rapide accompagnant le même type de voix que sur les titres précédents.
Ce final me fait étrangement penser au projet dark ambiant Momentum mortis tant il y a de points communs.
Ce que je reprocherai à cet ep c'est le son un peu trop "midi" et surtout la trop courte durée des morceaux qui donnent plus l'impression qu'on écoute des extraits que des morceaux complets mais bon pour le reste ces quelques minutes de musique se laissent apprécier convenablement.


http://www.myspace.com/despairsmusic
http://www.myspace.com/chabanesrecords

http://scene-metal.xooit.fr/

_________________
Celui la c'est un passif, il laisse faire le canard!!!
Quoi t'es enceinte? C'est cool tu peut encore te faire enfiler jusqu'au troisième trimestre!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/nippercreep
Agon

avatar

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 29/05/2008

MessageSujet: Re: chronique de : The blood - Dir despairs   Jeu 18 Sep - 18:25

Merci bcp Smile Il l'a fait expret pour Momentum mortis, est ce qu'il sait que c'est moi ? xD

En tout cas, bien content de ces chroniques, je m'attendais pas à aussi bien ^^
Revenir en haut Aller en bas
kévin

avatar

Nombre de messages : 56
Localisation : normannia
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: chronique de : The blood - Dir despairs   Jeu 18 Sep - 20:21

Hein c'est toi? ah d'accord ba je savais pas dire qu'un peu plus et je criais au plagiat! Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://scene-metal.xooit.fr
buck.

avatar

Nombre de messages : 5737
Localisation : Pôle productivité et performance
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: chronique de : The blood - Dir despairs   Lun 13 Juil - 16:05

Citation :
Groupe : Dir Despairs
CD : The blood
type du CD : EP
Genre : Métal industriel
Origine : france
Label : Chabane's Records

01 - No Longer
02 - When My Eyes Shut
03 - Let The Tears Of God
04 - We See This Paradise

La chronique d'aujourd'hui sera de l'EP "the blood" du groupe français du métal industriel "Dir Despairs " .

Avant même d'écouter les titres on peut voir le jacket du CD qui est présenté dans un style artistique assez élégant et contenant au centre le nom du groupe ainsi que celui de l'EP .

Une première écoute , vous emmènera surement dans l'ambiance industriel assez "ambient" , chose qui n'est pas bizarre puisque le groupe est né des cendres d'un projet de dark ambient .

Les titres contiennent quelques riffs plus ou moins métal "old school" et le tout mixé avec une touche acoustique tendant parfois vers l'oriental ( je parle bel et bien du titre let the tears of god ) . Côté son et enregistrement , tout est net ! la qualité de ce dernier était à la hauteur puisque on peut admirer tout les sons qui y figuraient et pratiquement les instruments .

Le chant , qui a bien marqué sa présence , était en "grunt" mais dans un timbre original à dir despairs . Ce qui peut gêner , c'est la courte durée des morceaux qui ont été vers les 2 minutes à part le quatrième titre qui faisait 4 minutes donc , on se sent surpris par le passage au titre suivant quand on est plongé aux fonds d'un titre . Aussi , la courte durée des titres n'est pas le seul truc à faire surprendre puisque le changement de rythmes semblait parfois être mal placé (mal étudié même) .
Et puisqu'on a parlé de " We See This Paradise " , faisons un peu les remarques sur lui ; le titre est certes le plus long mais pas vraiment le meilleur . En effet , les riffs de ce dernier étaient un peu différents de ceux déjà vus dans les autres morceaux et qui font que le timbre "dir despairs" ne soit pas gardé .

Globalement , on ne regrette pas vraiment l'achat de l'EP , mais on sent que le groupe pourrait être beaucoup mieux .

Note : 14/20

DJ Wael
Revenir en haut Aller en bas
https://schismatiquedestruction.bandcamp.com/
buck.

avatar

Nombre de messages : 5737
Localisation : Pôle productivité et performance
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: chronique de : The blood - Dir despairs   Mer 30 Déc - 20:35

chro de the blood sur magic fire music : http://www.magicfiremusic.net/chronique.php?cat=chronic&id=2887
interview à venir, visiblement
Citation :


Par PiT


* Groupe : Dir Despairs
* Album : The Blood [EP]
* Sortie : Juin 2008
* Label : Chabane's Records
* Style : Rock Ambiant

10/20
Tracklist

01. "No Longer"
02. "When My Eyes Shut"
03. "Let The Tears Of God"
04. "We See This Paradise"



Oyé Oyé amis et lecteurs et lectrices de Magic Fire Music!!!

Me voici en direct de mon Québec bien froid où il fait bon d’écouter un Dimmu Borgir, vu que le soleil se couche à 16h et vu qu'il fait froid. Quoi de mieux que du bon black bien lugubre n‘est-ce pas ??? Mais nous ne sommes pas là pour ça aujourd’hui. Me voici donc dans une nouvelle chronique, critique constructive comme j’aime bien le préciser à chaque fois.

Petite biographie en premier lieu pour vous situer ce groupe.
Dir Despairs est né des cendres d'un projet de dark-ambiant : Necromancy. La première démo, l'Aube Perdue est apparue en 2005. Le premier album, Another Diabolis en 2007.
Ma chronique se feras sur The Blood un EP de 4 titres sorti chez Chabane's Records en 2008.

Je dois saluer le très bel Artwork sur myspace mais je n’écouterais pas les chansons du myspace préférant garder le découverte et la surprise de la musique de The Blood, en gros est être vierge ( ouhhh !!! ) de tout son Dir Despairs !!!

Le premier titre est No Longer. Heuuu….. Je croyais au début que c’était un fichier guitare pro, ou alors que mon dossier était vérolé ou failed, mais ça a l’air d’aller. Ce groupe est l’œuvre d’une seule et même personne, Agon que l'on retrouve au chant, à la guitare, au synthé, à la batterie et à la composition.
Je devine très vite ces inspirations à ce bonhomme, quelque peu torturées. Puis il a l'air bien geek des machines apparemment, hein garçon ? Ce titre ne me plait pas pour être honnête avec vous chers lecteurs, je ressent comme le besoin de le voir décoller, qu’il parte comme du gros indus à la NIN, Ramnstein ou Tamtrum (ce sont quelques unes de ses références) mais ce titre ne partiras pas et je resterais sur ma fin.

On enchaine avec When My Eyes Shut. Il va falloir que je m’entretienne avec ce bonhomme mystérieux pour la future interview car j’ai quand même du mal à comprendre sa musique et pourtant dieu sait que j’ai écouté des choses quelques peu bizarres, du moins originale. A côté Tamtrum fais de la pop !!!! Et pourtant je suis un grand fan de Tantrum. En restant dans la critique constructive je ne comprends pas d’une, la qualité du son, est-ce volontaire que ce soit d'aussi peu de bonne qualité ???? Car franchement ça sonne guitare pro pour de vrai et je ne trouve pas de quoi débattre à vrai dire.

Let The Tears Of God est dans la même veine que les deux précédents titres. Ça ne m’inspire pas grand-chose pour être le plus franc du monde !!!!

On cloturera avec We See This Paradise et Ooooooooh quel bel arpège de guitare. Ça sonne très clair, très bien. La voix rentre à 25sec avec une délicate nappe de synthé Yessss !!!!! Yes mec, voici un titre qui buche !!!! De la mélodie, un envoutement, quelque chose qui me parle. Musicalement ce titre est simple avec juste de la guitare et des nappes de clavier puis la voix. C’est de toute beauté. J’avais peur que l’EP vienne même ne pas me toucher un tout petit peu. Bon ok, à 2min06 la batterie électronique repart et ça me plais moins, vachement moins mais ce titre est quand même sympa.

Je ne ferais pas de conclusion directe sur cet EP car je ne l’ai pas compris à vrai dire, mais comme toute chronique nous nous devons de respecter le travail fait par ces musiciens (j’ai fais de la musique également donc d’autant plus) j’ai très hâte de m’entretenir avec ce personnage quand même.
Revenir en haut Aller en bas
https://schismatiquedestruction.bandcamp.com/
buck.

avatar

Nombre de messages : 5737
Localisation : Pôle productivité et performance
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: chronique de : The blood - Dir despairs   Dim 3 Jan - 13:30

interview, tjrs sur magic fire music :

http://www.magicfiremusic.net/itw.php?cat=itw&id=286


Citation :
Dir Despairs [Avec Agon]
27 Décembre 2009

Propos recueillis par :
PiT



Magic Fire Music : Salut Agon presente toi pour nos lectrices et lecteurs, et ensuite dis nous d’où viens le nom de Dir Despairs ?


Agon : Tout d'abord, merci beaucoup pour cette interview. Dir Despairs n'a jamais été au centre des intérêts des webzines, c'est donc avec plaisir que je vais répondre à la toute première interview de mon projet !
Dir Despairs est donc un projet étrange, qui n'a trouvé sa ligne directrice que récemment, après une multitude d'albums expérimentaux. Je décrirai donc Dir Despairs comme du rock/métal électronique. En effet, je souhaite mélanger des riffs simples et efficaces à des éléments plus électro/indus/ambiant.
Le nom du projet vient du groupe Dir En Grey et du groupe Despairs Ray, tous deux issus du visual key, dont je suis grand fan.
J'ai donc contracté ces deux mots pour former Dir Despairs.



Magic Fire Music : Agon, sur ton myspace c’est bien marqué que tu es seul dans les membres du groupe ; puis dans les news c’est marqué : "nous sommes retournés au studio...". Seriez vous plusieurs maintenant dans Dir Despairs ?


Agon : Excellente question. En fait, Dir Despairs a été un groupe il y a quelques années, puis tous les membres m'ont laissés. Depuis, je dirige seul ce projet, je compose et enregistre entièrement tout.
Mais j'ai gardé cette vieille habitude de dire "nous" en parlant de Dir Despairs, alors que je suis seul sur le navire.


Magic Fire Music : J’ai écouté The Blood le 4 titres, puis pour être honnête avec toi je ne l’ai pas aimé, je trouve que certains titres sonnaient vachement comme un fichier guitare pro. Était-ce volontaire de ta part d’avoir ce son très machine ?? As-tu fais ca avec très peu de moyens ? J’ai besoin d’éclaircissements sur ce point s’il te plait, de comprendre toute la démarche autour de cet EP ?

Agon : Nous sommes d'accord, je ne peux plus l'écouter également. Ce qui a toujours fait défaut à Dir Despairs, c'est le peu de matériel dont je disposais. De ce fait, The Blood a été joué par des instruments virtuels. Le son est assez catastrophique, pourtant, je pense que la base des compositions est bonne. J'aime ces morceaux, mais je les ai très mal enregistré.
Peut être qu'un jour, je les réenregistrerai avec un son correct.
Actuellement, j'enregistre moi-même les guitares, basses, synthés. Je pense être arrivé à avoir un son correct pour les nouveaux albums.



Magic Fire Music : Tourne tu un peu, défends-tu tes disques sur scène ???

Agon : Comme je suis seul, je ne peux malheureusement faire de concert. Dir Despairs est avant tout un défouloir pour moi, pour exprimer des choses que je ne peux évoquer dans mes autres projets.

Magic Fire Music : As-tu des autres projets à côte de la musique ??
Agon : D'un point de vue musical, j'ai 2 autres projets : Lyan et Momentum Mortis.
Lyan est un projet de post-rock/shoagaze , et Momentum Mortis un projet de dark ambiant.
A côté de la musique, ma principale occupation est le graphisme. En effet, je réalise des pochettes, logos,....pour d'autres groupes.



Magic Fire Music :Je te remercie d'avoir répondu à mes questions et je te laisse le mot de la fin ?????

Agon : Merci, tout simplement; et n'oubliez pas de créer pour donner un sens à tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
https://schismatiquedestruction.bandcamp.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: chronique de : The blood - Dir despairs   

Revenir en haut Aller en bas
 
chronique de : The blood - Dir despairs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chabane's Records :: Chabane's Records :: Chroniques/Retours-
Sauter vers: