Chabane's Records

Chabane's Records label libre
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 lexique (incomplet) de l'audio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
buck.

avatar

Nombre de messages : 5737
Localisation : Pôle productivité et performance
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: lexique (incomplet) de l'audio   Lun 21 Jan - 16:05

ANALOGIQUE : en audio analogique, la variation alternative de la pression de l’air qui produit le son est traduite par la variation alternative d’une tension électrique. Les lois de l’électromagnétique permettent de garder une trace de cette modulation électrique sur un support magnétique. La loi de base de l’électromagnétique étant : si ça marche dans un sens, ça marche dans l’autre ; cette trace magnétique peut servir à moduler une tension électrique qui va recréer le signal d’origine.

ACOUSTIQUE : tout ce qui concerne les phénomènes vibratoires qui sont susceptibles de produire un son et leur propagation dans un milieu gazeux, liquide ou solide. Science traitant de ces sujets. Acoustique d’un lieu : façon dont le local influe sur la propagation du son, et donc sur son rendu.

A/DC : Analogue to Digital Converter = convertisseur analogique/ numérique (CA/N). Le signal arrive dans l’A/DC sous forme de modulation analogique et en sort sous forme de suite numérique binaire.

AES/EBU : transmission audio numérique professionnelle 2 canaux (prise XLR) ( AES et EBU sont des associations professionnelles) Ne pas employer de câble XLR analogique.

ALIGNEMENT : réglage de la position des têtes d’un magnétophone analogique. Un alignement défectueux altère la réponse des têtes et colore l’enregistrement.

ALIMENTATION : la qualité de l’alimentation électrique détermine celle d’un système audio.
Le courant continu issu du transformateur ne doit comporter aucun reste de courant alternatif : celui-ci serait traduit en son audible en même temps que le signal utile. En audio pro haut de gamme, les machines fonctionnent sur accumulateurs. Pour les petits effets, toujours préférer les piles aux transformateurs.

ASYMETRIQUE : transmission simple du signal électrique audio. 2 conducteurs : phase et neutre.
Contrairement aux idées reçues, l’asymétrique ne sonne pas moins bien que le symétrique, ça peut même être le contraire. Au-delà de 20 mètres de câble, le signal asymétrique se dégrade. (anglais = unbalanced)

AUDIOFREQUENCE : la chaîne audiofréquence est tout ce qui permet de capter, transmettre, modifier, stocker et restituer un signal acoustique. La chaîne audiofréquence commence à la membrane du micro et fini à la membrane du haut-parleur.

BOOST : application d’un gain

CA/N : terme français pour A/DC

CN/A : terme français pour D/AC

COMPRESSEUR : appareil traitant la dynamique du signal. Le compresseur réduit l’amplitude en réduisant les niveaux au-dessus du seuil. Il sert à protéger les appareils des crêtes et à adapter la dynamique d’un signal à la gamme dynamique d’un système. L’utilisation du compresseur afin de produire un effet audible est en fait la mise en valeur d’effets secondaires de son fonctionnement.

CUT : application d’une atténuation

CUT OFF FREQUENCY : fréquence de coupure d’un filtre = fréquence à partir de laquelle commence une atténuation de plus de 3 dB.

DAT : Digital Audio Tape : magnétophone numérique à tête rotative. Sur le plan mécanique le DAT est un magnétoscope miniaturisé. Destiné au grand public, il a finalement été adopté par les professionnels, malgré ses fréquentes erreurs de lecture.

D/AC : Digital to Analogue Converter = convertisseur numérique /analogique (CN/A). Système traduisant la suite de chiffres binaires constituant le signal audionumérique en modulation analogique.

DBX : fabricant de matériel audio. DBX1 et DBX 2 : systèmes de réduction de bruit de fond analogique incompatibles avec le DOLBY. Le DBX altère plus le signal que le DOLBY, mais est parfois de meilleur qualité sur les machines d’entrée de gamme.

DOLBY : marque déposée : système de réduction de bruit de fond. Dolby A : 1er système Dolby pour machines professionnelles, B et C, pour platines cassettes grand public (il vaut mieux s’en passer),
SR : meilleur système de réduction de bruit de fond pour magnétos professionnels haut de gamme
S version grand public du Dolby SR, bien supérieure au B et au C, n’a malheureusement pas été adopté par les fabricants hi-fi.

DEESSER = Déesseur : Compresseur spécialisé permettant de réduire les sifflantes (S, CH,…) de la voix chantée ou parlée.

DYNAMIQUE : La dynamique est l’écart(en dB) entre le signal du niveau le plus bas et celui du niveau le plus élevé susceptibles d’être émis par un instrument, capté par un micro, restitué par un appareil, présent sur une piste d’enregistreur etc.
Un signal qui est à fond tout le temps n’a pas de dynamique. Un enregistrement qui à d’énormes variations de niveau a de la dynamique. Dynamique n’est pas un synonyme de puissance ! On dit la GAMME DYNAMIQUE d’un instrument, d’un magnétophone, etc. et la DYNAMIQUE d’un signal.
Traitement DYNAMIQUE, appareil ou procédé agissant sur les variations de niveau du signal.

ECRETAGE : (anglais = CLIPPING) : Coupure des parties du signal du niveau le plus élevé, produite par accident ou volontairement par l’usage d’un compresseur/limiteur avec des réglages extrêmes, par la surcharge d’un préampli ou d’un convertisseur A/N. L’écrêtage produit une distorsion plus ou moins prononcée. En analogique, l’écrêtage et la distorsion qui en résulte sont progressifs, en numérique, l’écrêtage est brutal et instantané, la distorsion résultante est très particulière.

EGALISEUR = EQUALIZER, appareil de traitement permettant d’appliquer un gain ou une atténuation sélective sur une partie du spectre du signal. Usage technique : filtrer le rumble, corriger une courbe de réponse due à un micro ou à son placement, etc. ou artistique : donner une couleur à un son.

ELECTRODYNAMIQUE : Un microphone électrodynamique transforme directement la vibration acoustique en tension alternative ; il n’a pas besoin d’alimentation. Sa bande passante est plus limitée que celle d’un microphone électrostatique.
Les haut-parleurs de type courant fonctionnent suivant le même principe.

ELECTRET : microphone électrostatique ou la tension de polarisation n’est plus fournie par une alimentation, mais par un champ d’électricité statique incorporé à la fabrication. Le micro à électret a généralement une réponse moins bonne que celle du micro à polarisation continue (électrostatique), mais meilleure que celle du dynamique. Le maintien de ses performance dans le temps n’est pas toujours bon.

ELECTROSTATIQUE : un microphone électrostatique nécessite une alimentation électrique.
Il transforme la vibration acoustique en modulation alternative d’une tension continue. Synonyme de micro à condensateur. Plus fragile et sensible à l’humidité que les micros dynamiques.
Il existe des haut-parleurs haut de gamme fonctionnant sur ce même principe.

EXPANDER : voir EXPANDEUR et EXPANSEUR

EXPANDEUR : synthétiseur sans clavier commandé par MIDI. (anglais = expander)

EXPANSEUR : Processeur de la dynamique du signal. L’expanseur est l’inverse du compresseur, il augmente l’amplitude en réduisant les niveaux en dessous du seuil. (anglais = expander)

FILTRE : composant passif atténuant sélectivement une partie du spectre du signal.
FILTRE ACTIF : égaliseur fonctionnant avec les caractéristiques de réponse d’un filtre.
FILTRE DYNAMIQUE : filtre actif régissant en fonction du niveau

FREQUENCE : vitesse de répétition du cycle acoustique pression/dépression ou du cycle électrique +/-. Plus le cycle est rapide, plus le son est aigu. L’ensemble des fréquences émises constitue le SPECTRE du signal, l‘ensemble des fréquences susceptibles d’être captées et reproduites est la BANDE PASSANTE.

GATE : Noise gate : processeur de dynamique coupant ou réduisant le signal de façon fixe (et non plus proportionnelle comme l’expanseur) au-dessous du seuil. Sert à couper le bruit de fond.

HISS : bruit de fond des bandes magnétiques analogiques.

JITTER ou CLOCK JITTER : fluctuation de vitesse de l’horloge d’un système audionumérique ayant des effets audibles.

LIMITER = LIMITEUR : compresseur spécialisé fixant l’amplitude du signal au niveau du seuil.

Faire le NIVEAU : paramètrer le gain d’entrée d’une voie de console, d’un préampli, etc. afin d’amener le signal autour du niveau de travail optimal de l’appareil.
Faire les NIVEAUX : étape du mix (live ou studio) où l’on règle les niveaux des sources les uns par rapport aux autres.

Faire du NIVEAU : utiliser un compresseur/limiteur afin de donner à un signal audio une apparence subjective de puissance. Augmenter le niveau perçu par l’oreille en évitant d’affecter le niveau électrique dans les appareils. On fait du niveau en fin de mix ou lors du prémastering. Synonyme : « jeu de con » (qui a beaucoup d’autres sens).

NUMERIQUE : en numérique, le signal audio (qui a forcément été capté et transmis de façon analogique) est traduit en un équivalent mathématique. La différence est que ça n’est plus la variation totale du signal qui est enregistrée, mais une suite de valeurs à des instants donnés, un peu comme une image de TV, qui est constitué de points juxtaposés. Pour reproduire un son de façon convaincante, un système numérique doit représenter le signal avec un très grand nombre de valeurs.

OVERHEAD : micro ou paire de micros placé en position surélevée afin de capter les cymbales d’une batterie, et également de capter un peu de l’ambiance acoustique de la pièce de prise de son.

OVERLOAD= surcharge

PHASING :opérer le placement de micro en prise son : faire le PHASING sur une batterie. A ne pas confondre avec :
PHASER : effet modulé apparenté au CHORUS et au FLANGER.
En France on confond souvent les deux mots et on parle rarement de PHASING en prise de son.

PLOSIVE : consonne produisant une expulsion d’air brutale de la bouche du chanteur (P, B, …). Ce déplacement d’air est susceptible d’être capté par le micro qui va restituer un «pop » ou un «froutch » de fort niveau.

R.I.A.A. : association professionnelle de l’industrie audio ayant établi la courbe de filtrage dite RIAA.
Ce filtrage est normalisé et appliqué au signal lors de la gravure sur vinyle. Tout ampli hi-fi, toute mixette de DJ comporte sur son entrée phono un filtre appliquant une courbe de filtrage inverse à celle appliquée lors de la gravure. On ne doit jamais connecter une platine vinyle sur une entrée ligne ou micro, il faut toujours employer un préampli comportant un filtre RIAA.

RUMBLE : envahissement par les basses fréquences : « trop de grave dans la reverb produit du rumble » ; parasites BF souvent d’origine mécanique : vibrations transmises par les pieds de micro, etc.

SON : sensation produite dans le cerveau par la captation par l’oreille d’un phénomène acoustique extérieur, ou par un phénomène purement psychologique (hallucination auditive, acouphène). N’est pas un synonyme de musique, ni de concert, ni de chanson, ni de note,...
SON d’un instrument = TIMBRE.
On entend un SON ; on capte, traite, enregistre, un SIGNAL.

Etre dans le SON : occuper une fonction technique dans l’industrie musicale.

Faire du SON : avoir une pratique des techniques audio à titre professionnel ou amateur.

Faire le SON (d’un groupe, d’un spectacle, …) : être ingénieur de sonorisation ; procéder aux réglages d’une installation de sonorisation.
Faire le SON d’un disque : procéder aux opérations de mixage ou de prémastering avec un objectif de rendu artistique.

Faire un SON (faire le SON d’un instrument) : Donner une couleur à un instrument par le biais d’appareils audio, d’égalisation, etc., le traiter pour qu’il trouve sa place dans le mix.

SOURCE : en acoustique : tout ce qui émet du son. En audio : ce qui émet le son qu’on cherche à capter. Bruit de SOURCE : parasite propre à l’instrument, à son ampli, à son environnement etc. ; S’oppose à bruit de PROCESS : parasite venant de la chaîne de captation et d’enregistrement.

S/PDIF : transmission audionumérique grand-public et semi-pro, proche de AES/EBU (fiche RCA)
Ne pas employer de câble RCA analogique.

SPECTRE : en acoustique ; caractéristiques du signal dans le domaine fréquentiel.
On dit : le spectre d’un instrument, d’un signal, mais la BANDE PASSANTE d’un appareil, de l’oreille etc. Le SPECTRE c’est ce qu’il y a, la BANDE PASSANTE est la gamme de ce qu’il pourrait physiquement y avoir.

SYMETRIQUE : transmission du signal électrique audio à trois conducteurs : phase, phase inversée et neutre. La transmission symétrique permet d’utiliser de grandes longueurs de câble et est mieux protégée contre les parasites que l’asymétrique. Réalisée avec des composants inférieurs, la transmission symétrique peut altérer les caractéristiques du signal. (anglais = balanced)

TECHNIQUE (adjectif) : en audio, se dit de toute opération qui vise à donner au signal des caractéristiques physiques appropriées à la chaîne de traitement. ex : faire une compression technique : réduire la dynamique d’un signal pour l’adapter à la gamme dynamique d’un appareil ou pour protéger un ampli ou un convertisseur numérique d’une surcharge. Les opérations techniques devraient être inaudibles. S’oppose à ARTISTIQUE : tout ce qui vise à obtenir un effet audible pour donner une couleur, une ambiance, une impression de puissance, un rendu particuliers.

VARIETES : terme français pour musique POP.

ZINGAGE : effet parasite brillant généré par un écho ou une réverbération, naturel (flutter echo) ou artificiel. Se traduit en général par un brouillage des hautes fréquences.
Revenir en haut Aller en bas
https://schismatiquedestruction.bandcamp.com/
chinaski

avatar

Nombre de messages : 2234
Localisation : au sud de nulle part
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: lexique (incomplet) de l'audio   Lun 21 Jan - 16:06

Wahou !!!! jai pas ecore lu mais c'est un sacré lexic ! Shocked Shocked Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://perso.orange.fr/nippercreep
buck.

avatar

Nombre de messages : 5737
Localisation : Pôle productivité et performance
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: lexique (incomplet) de l'audio   Lun 21 Jan - 16:34

j'avais rédigé ça pour un pote il y a qq années. pas sûr que ce soit d'une grande utilité pratique, mais je pense que c'est pas mal de rencontrer certains termes un peu "dans le vide", ça fait gagner du temps si on en a besoin par la suite (pour compendre un mode d'emploi, une méthode, etc).
Revenir en haut Aller en bas
https://schismatiquedestruction.bandcamp.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: lexique (incomplet) de l'audio   

Revenir en haut Aller en bas
 
lexique (incomplet) de l'audio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chabane's Records :: Forum de Chabane's Records :: Enregistrement / mixage / mastering / fabrication-
Sauter vers: